Tout savoir sur le compteur Linky et ses dangers

Les rumeurs selon lesquelles les compteurs Linky distribués par Enedis seraient dangereux vont bon train. Faut-il réellement en avoir peur ? Doit-on les refuser ? C'est ce que certains organismes soutiennent, entre autres le CRIIREM ou Centre de recherche et d'information indépendantes sur les rayonnements électromagnétiques ainsi que les associations Next-up et Robin des toits. Au final, qu'en est-il réellement des dangers de Linky ?

Est-ce que le compteur Linky présente un danger pour la santé ?

linky danger

Connaissez-vous les compteurs Linky et devez-vous les redouter ? Est-il possible de refuser ces compteurs communicants ? Une caméra est-elle présente dans ces boîtiers ? Quid des réels dangers de Linky ? Voici les réponses et tout ce qu'il faut retenir sur ces compteurs de nouvelle génération.

Contacter les fournisseurs

Cet article tente d'apporter des réponses à l'ensemble des questions que vous pouvez vous poser, cependant en cas de doutes ou d'envie de plus d'information, vous pouvez contacter directement votre fournisseur :

  • Numéro EDF : 09 69 32 15 15
  • Numéro Engie : 09 74 59 37 94
  • Numéro Direct Energie : 09 74 59 31 95

Des ondes cancérigènes ?

La grande question est de savoir s'il faut s'inquiéter de la mise en place de ces compteurs qualifiés d'intelligents chez soi. Le premier problème pointé du doigt par les associations concerne le caractère connecté des compteurs Linky. En effet, ils bénéficient de la technologie CPL ou Courants Porteurs en Ligne. Celle-ci, par le seul biais des fils électriques, permet de connecter différents objets à Internet. Ce sont surtout les radiofréquences émises par ces appareils qui sont inquiétantes aux yeux des associations de consommateurs. Elles seraient potentiellement cancérigènes. Est-ce que les compteurs Linky favorisent le cancer et pourquoi cette technologie est-elle utilisée ? Les boîtiers Linky sont prévus pour calculer de manière plus précise la quantité d’électricité consommée par un ménage.

Que ce soit au niveau global ou sur le plan individuel, cette méthode permet de gérer plus efficacement l'électricité du réseau et celle présente dans les foyers. Par exemple, les ménages bénéficiant d'un abonnement heures creuses/heures pleines maîtrisent plus facilement leur consommation électrique. Pour fonctionner correctement, les appareils Linky transmettent par radiofréquences les données récoltées. C'est cet aspect qui dérange les détracteurs de ces boîtiers. Il faut effectivement savoir que l'OMS et le Centre international de recherche sur le cancer ont classé ce type d'ondes électromagnétiques comme cancérogènes potentiels. Afin d'y faire face, Enedis a pris les mesures nécessaires en établissant différentes règles et normes pour éviter tout risque potentiel.

Les arguments d'Enedis

Hormis les dispositifs mis en place par le distributeur Enedis, il faut savoir que l'envoi des données recueillies par Linky ne prend que quelques secondes la nuit. De plus, les boîtiers ne se trouvent généralement pas dans des lieux de vie, mais essentiellement dans des zones éloignées et fermées (garage, placard…). Selon les défenseurs et les porte-paroles d'Enedis, la technologie des CPL est déjà démocratisée et présente dans plusieurs objets du quotidien : smartphones, connexion Wi-Fi, etc. En outre, l'utilisation d'appareils qui émettent davantage d'ondes ne pose aucun problème aux consommateurs. Malgré tous ces arguments, les associations protectrices des consommateurs ne sont pas convaincues. Faut-il favoriser le développement d'énergies polluantes puisqu'elles sont déjà répandues ? Est-ce qu'il faut ignorer les personnes qui souffrent de ces ondes électromagnétiques étant donné que la grande majorité de la population ne ressent rien ? À l'instar des autres scandales sanitaires, la dangerosité de certains appareils et produits n'a été prouvée que lorsqu'ils étaient installés dans les foyers. Bien que jusqu'ici aucune preuve scientifique n’ait mis en avant la potentielle dangerosité des compteurs Linky, le débat fait rage auprès des détracteurs.

Les autres dangers

linky danger 2

Outre les risques cancérigènes, les autres problèmes liés aux compteurs Linky concernent la vie privée et les incendies.

La vie privée

Le CNIL ou Commission nationale de l'informatique et des libertés s'interroge effectivement sur le type d'informations qu'Enedis récolte à travers ses compteurs connectés Linky. Après plusieurs débats et de nombreux audits, il fut décidé que la transmission des informations récoltées par ces appareils sera impossible sans l'autorisation de l'abonné. La mémoire de ces compteurs ne va plus au-delà d'un an, et ils disposent d'un bouton qui permet aux utilisateurs d'arrêter la transmission des données, s'ils le jugent nécessaire. La question du piratage est aussi au cœur de l'actualité. Des associations estiment que des hackers expérimentés pourraient intercepter certaines informations pour déterminer le mode de vie des abonnés. Dans tous les cas, Enedis rassure ses clients sur le fait que les compteurs Linky n'envoient pas des informations toutes les 10 mn, mais seulement une fois dans la nuit. Par ailleurs, Enedis stipule que les données recueillies par ces compteurs intelligents sont immédiatement cryptées avant d'être envoyées, évitant ainsi toute utilisation frauduleuse.

Les compteurs Linky et les risques d'incendies

Suite aux quelques cas d'incendie causés par des compteurs Linky, les consommateurs s'inquiètent sur les risques d'explosion. Selon Enedis, les boîtiers ne sont pas seuls en cause et une mauvaise installation pourrait être à l’origine de ces incendies. Pour résumer, voici les dangers des compteurs Linky :

  • Risque sanitaire à cause des radiofréquences ;
  • Risque sur la vie privée à cause des informations collectées ;
  • Risque d'incendies à cause d'une mauvaise installation.

Découvrez les révoltés du Linky dans cette vidéo

.

Les avantages des compteurs Linky

Malgré tous ces inconvénients, ces dispositifs présentent des avantages indéniables en matière de gestion énergétique. Bien que certains risques existent, toutes les mesures ont été prises pour préserver la santé des clients, leur sécurité et celle de leurs données personnelles. Finalement, les compteurs Linky représentent-ils un danger ou pas ? Si vous désirez connaître la durée de vie des compteurs Linky, rendez-vous sur ce site. Après un déménagement, ces appareils disposent d'une mise en service rapide, c'est-à-dire 24 h après l’installation dans le nouveau domicile. Quant à la technologie CPL, la transmission automatique et en temps réel des données vers le fournisseur et le distributeur rend inutile l'intervention d'un technicien en matière de relevé de compteur. De plus, l'évaluation de la facturation se fait sur une base mensuelle et non plus annuelle. L'estimation sur la consommation réelle en devient beaucoup plus précise. Le dernier avantage présenté par les compteurs Linky concerne le problème de rattrapage de facture. Grâce à ces boîtiers, les clients peuvent directement accéder au suivi de leur consommation en temps réel. Voici le tableau récapitulatif des délais et des frais fixés par Enedis pour la mise en service de l'électricité.

Type de mise en service Délais Prix en € TTC
Mise en service initiale standard 10 jours ouvrés 49,31
Mise en service initiale express 5 jours ouvrés 86,65
Mise en service standard 5 jours ouvrés 21,23
Mise en service express - énergie coupée 2 jours ouvrés 58,57
Mise en service d’urgence - énergie coupée Compteur mécanique / électronique le jour même 150,39
Mise en service d'urgence - énergie coupée Compteur communicant Linky le jour même 72,90

À titre d'information, les compteurs Linky ne sont pas payants. S'agissant d’une propriété d'Enedis, ils ne coûtent rien aux clients. Seule l'ouverture du compteur, intervention réalisée par Enedis, est facturée. En dépit de tous les risques évoqués plus haut, les consommateurs ne peuvent pas refuser l'installation de ces compteurs chez eux. Si vous vous demandez ce que le compteur Linky va changer pour vous, rendez-vous ici.

Bon à savoir : depuis 2016 GrDF insalle des compteurs communicants pour le gaz dans les foyers français (objectif 11 millions de clients gaz naturel d'ici 2022).